Caractérisation non-invasive des photographies couleurs 1950-2000

Depuis les années 1950, la photographie couleurs avec ses diverses applications (cinématographie, diapositives et tirages) recouvre une large gamme de procédés qu'il est actuellement impossible de distinguer les uns des autres à l'œil nu. Cette caractérisation de supports spécifiques à chacun des fabricants et correspondant à des périodes de production industrielle précises est particulièrement importante pour les collections patrimoniales afin de documenter les œuvres, les dater et définir les mesures de conservation adaptées qui varient d'un type de support à l'autre. L'objectif de ce mémoire de Master est d'explorer la

faisabilité d'une méthode de caractérisation non destructive par analyse FORS (Fibre optic reflectance spectroscopie entre 350 et 2500 nm) et s'appuyant sur les différences structurales qui existent entre les divers procédés introduits au cours de la deuxième moitié du 20ème siècle. Cette approche exploratoire consistera à définir la méthodologie appropriée à partir d'un échantillonnage limité de tirages ou diapositives couleurs et de juger de sa pertinence et de son efficacité.
Les trois laboratoires et unités de recherche impliqués, MCC/CRCC, UVSQ/CHCSC et MCC/C2RMF sont membres du LabEx Patrima et de l'EquipEx Patrimex. Ce projet vise à étudier des artéfacts culturels et développer de nouveaux outils permettant l'analyse fine de ces objets, comme, en particulier, la caractérisation non invasive de matériaux du patrimoine peu étudiés : les supports films.
Si les résultats sont concluants, il sera envisagé de poursuivre cette recherche dans le cadre d'un contrat doctoral pour asseoir cette méthodologie sur une approche statistique multi-variée développée à partir d'une collection de phototypes bien documentée (comme la collection de films du CNC).
Le profil du candidat attendu est un étudiant de master d'optique ou de physique.

Contact et encadrementClotilde Boust et Bertrand Lavédrine