Présentation

Le G.M.P.C.A. (Groupe des Méthodes Pluridisciplinaires Contribuant à l'Archéologie) est une association qui réunit des spécialistes appartenant à diverses disciplines (prospection, datation, analyse des matériaux, études environnementales, géologie, botanique, zoologie, anthropologie ...) contribuant à la résolution de problèmatiques archéologiques et d'histoire de l'art. L'interface de ces disciplines avec l'archéologie est appelée ARCHÉOMÉTRIE.

Initialement nommé Groupe des Méthodes Physiques et Chimiques Contribuant à l'Archéologie et créé en 1976 par plusieurs chercheurs venant des disciplines dites "dures" (mathématique, physique et chimie) pour faire connaître les travaux de recherche engagés dans ces domaines scientifiques au bénéfice de l'archéologie ou de l'histoire de l'art, le GMPCA a choisi en 1987 d'élargir les secteurs de la recherche représentés au sein de l'association en s'ouvrant aux sciences de la nature et de la vie, ceci tout en conservant son sigle.

L'objectif principal du G.M.P.C.A. est de servir de liaison et un point de rencontre entre les différents acteurs de l'archéométrie. Pour y répondre, l'association s'est dotée entre autres de deux moyens d'action que sont l'organisation des colloques Archéométrie d'une part et l'édition de ArcheoSciences - Revue d'Archéométrie d'autre part.

Le GMPCA organise, tous les deux ans depuis 1977, le Colloque d'Archéométrie qui permet de réunir archéomètres et archéologues nationaux et européens. L'objectif scientifique des colloques du GMPCA est de faire le point sur l'avancement des techniques appliquées à l'archéologie, de permettre à de jeunes chercheurs de présenter leurs travaux et de confronter les organisations de la recherche archéométrique en Europe.

Ainsi, sur les quelques derniers colloques :

  • le colloque de La Rochelle en 2001 de considérer l'espace marin par le biais de l'Archéologie et archéométrie littorales et sous-marines
  • celui de Bordeaux en avril 2003 a été l'occasion de faire un point sur les avancées dans les domaines de la Paléobiochimie – Paléogénétique et des Outils Informatiques
  • le colloque de Saclay en 2005 organisé par l'Institut National des Sciences et Techniques Nucléaires (INSTN), le Laboratoire Pierre Süe (LPS) et le Laboratoire de Dynamique Interactions et Réactivité (LADIR) a été l'occasion de débats autour de Passé et avenir : Vision présent des matériaux de passé, Vision future des matériaux du présent
  • organisé à Aix-en-Provence en 2007 par le LAMM (Laboratoire d'Archéologie Médiévale Méditerranéenne, UMR 6572), le CCJ (Centre Camille Jullian, UMR 6573) et l'ESEP (Economies, Sociétés et Environnements Préhistoriques, UMR 6636), Archéométrie'07 a eu pour thématique retenue Diffusion, Migrations, Echanges : L'influence du bassin méditerranéen
  • l'organisation d'Archéométrie'2009 confié à l’équipe du Centre de Bio-Archéologie et d’Ecologie (CBAE, UMR 5059), s'est déroulé du 6 au 10 avril 2009 à la délégation régionale Languedoc-Roussillon du CNRS de Montpellier.
  • enfin, le dernier colloque en date, Archéométrie'2011 s'est déroulé du 11 au 15 avril 2011 à l'Institut de Zoologie, organisé par le Centre Européen d'Archéométrie (CEA) de l'université de Liège (Belgique) qui avait choisi pour thèmatique spécifique L'archéologie du bâti.

Le colloque Archéométrie'2013, 19e édition des colloques du GMPCA dont l'organisation a été confiée à l’équipe du CRAHAM-Centre Michel de Boüard (Centre de recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales; UMR 6273 CNRS; Université Caen Basse Normandie), se déroulera du 22 au 26 avril 2013 à l'amphithéatre Pierre Daure de l'université de Caen - Basse Normandie.

Autre temps fort du GMPCA, l'édition de la revue ArcheoSciences - Revue d'Archéométrie (ISSN 0399-1237), depuis 1977, permet la diffusion de l'information spécifique aux sciences concernées par la publication d'articles scientifiques. La revue est soutenue par le Ministère de la Culture et le C.N.R.S. et réalisée par les Presses Universitaires de Rennes, PUR.