Présentation

Le GMPCA (Groupe des Méthodes Pluridisciplinaires Contribuant à l'Archéologie) est une association qui réunit des spécialistes appartenant à diverses disciplines (prospection, datation, analyse des matériaux, études environnementales, géologie, botanique, zoologie, anthropologie ...) contribuant à la résolution de problématiques archéologiques et d'histoire de l'art. L'interface de ces disciplines avec l'archéologie est appelée « Archéométrie ».

Initialement nommé Groupe des Méthodes Physiques et Chimiques Contribuant à l'Archéologie et créé en 1976 par plusieurs chercheurs venant des disciplines dites « dures » (mathématique, physique et chimie) pour faire connaître les travaux de recherche engagés dans ces domaines scientifiques au bénéfice de l'archéologie ou de l'histoire de l'art, le GMPCA a choisi en 1987 d'élargir les secteurs de la recherche représentés au sein de l'association en s'ouvrant aux sciences de la nature et de la vie, ceci tout en conservant son sigle.

L'objectif principal du GMPCA est de servir de liaison et un point de rencontre entre les différents acteurs de l'archéométrie. Pour y répondre, l'association s'est dotée entre autres de deux moyens d'action que sont l'organisation des colloques Archéométrie d'une part et l'édition de la revue ArcheoSciences - Revue d'Archéométrie d'autre part.

Autre outil essentiel de l’association, son site internet, qui est devenu une plateforme de promotion de ses activités et de diffusion de l’information relative à l’archéométrie. La rubrique « actualités », avec notamment l’hébergement d’annonces de stages, thèses, post-doc, emplois, est une plateforme précieuse pour diffuser ces informations issues des acteurs de l’archéométrie vers les étudiants/tes et jeunes chercheurs/cheuses.

Le GMPCA organise, tous les deux ans depuis 1977, le Colloque d'Archéométrie qui permet de réunir archéomètres et archéologues nationaux et internationaux. L'objectif scientifique des colloques du GMPCA est de faire le point sur l'avancement des techniques appliquées à l'archéologie, de permettre à de jeunes chercheurs de présenter leurs travaux et de confronter les organisations de la recherche archéométrique en Europe. Le colloque de 2017 (organisée à Rennes) a été l’occasion de fêter les 40 ans de cette série avec une sélection de conférences invitées destinées à ouvrir une réflexion historiographique sur l’archéométrie. Les articles qui en sont issus ont été publiés en 2018 dans le numéro 42(1) de la revue ArcheoSciences - Revue d'Archéométrie.

Autre activité majeure du GMPCA, l'édition de la revue ArcheoSciences - Revue d'Archéométrie (ISSN 1960-1360, e-ISSN 2104-3728) qui, depuis 1977, permet la diffusion de l'information spécifique aux recherches en archéométrie par la publication d'articles scientifiques. La revue soutenue par le Ministère de la Culture, le CNRS (INSHS) est éditée par les Presses Universitaires de Rennes (PUR) en version imprimée et diffusée en version numérique sur le portail OpenEdition.