Stage Master 2, Centre de Recherche sur la Conservation (CRC)

logo crc 2Intitulé exact Caractérisation des propriétés optiques de couches picturales

Ce stage s'intègre dans le cadre du projet Digipi (Digital Pigments), financé par l'ANR sur la période 2016-2020 (http://www.agence-nationale-recherche.fr/Projet-ANR-16-CE08-0010). Digipi associe les compétences de l'équipe ICONES de l'institut de recherche XLIM de l'université de Poitiers (spécialisée dans le traitement et l'analyse d'images couleur) et celles du pôle "couleur et effets visuels" du Centre de Recherche sur la Conservation (spécialisé dans l'interaction lumière/matière, mesures et modélisations).
L'objectif premier de ce projet est la mise en place d'une mesure de la distance entre deux spectres de réflexion, ceci dans le but d'identifier et de cartographier des pigments historiques.
La validation de ces outils mathématiques requiert des surfaces de référence construites par évolution monotone d’un paramètre de fabrication (rugosité de surface, concentration en pigment, distribution de la taille des pigments, épaisseur des couches…) induisant une variation de l’aspect de surface. Le stagiaire sera en charge de produire ces palettes de surfaces colorées de référence et de les caractériser par différentes techniques (microscopie optique, MEB, profilométrie, granulomètre laser…). Ce travail inclut le développement de protocoles de caractérisation des propriétés physiques de la couche picturale (notamment de traitement d’images) et l'acquisition des propriétés de réflexion par spectrophotométrie ponctuelle et par imagerie hyperspectrale. Enfin, un volet de modélisation des propriétés optiques des couches picturales permettra de mieux comprendre la variabilité spectrale en fonction de leurs caractéristiques physiques et chimiques, notamment dans le cas de mélange d’un pigment avec du blanc. Cette partie simulation sera réalisée en collaboration avec la doctorante travaillant spécifiquement sur ce sujet.

Les compétences attendues du candidat sont donc de solides connaissances en physique-chimie ou sciences des matériaux. La maîtrise d’une ou plusieurs techniques de caractérisation sera appréciée. Des connaissances en optique (des notions de diffusion/absorption de la lumière et de colorimétrie) seront un atout.

Le stage se déroulera au Centre de Recherche sur la Conservation situé au Museum National d'Histoire Naturelle à Paris. La gratification sera de 568,76€ net/ mois.

Pour tout renseignement, contacter :
anne.michelin@mnhn.fr, 01 40 79 53 20
et
christine.andraud@mnhn.fr, 01 40 79 53 22