Stage Master : Etude taphonomique des blocs de matières colorantes en contexte archéologique (Chambéry)

Logo EDYTEM

Le projet ANR Color Sources a pour objectif de permettre le développement des recherches de provenance des matières colorantes préhistoriques à l’échelle nationale. Dans le cadre de ces recherches, les blocs de matières premières sont notre principale source d’information. En effet, ce sont les vestiges les mieux conservées sur les sites archéologiques. Par ailleurs, étant des vestiges cohésifs, ils se prêtent bien à l’application d’un large panel de méthodes de caractérisation. Les analyses utilisées sont pour la majorité non-destructives, c’est-à-dire réalisées sur la surface des blocs de matières premières. Complémentaires des observations macro et microscopiques, les méthodes d’analyses élémentaires, notamment l’analyse des éléments traces, sont les plus utilisées en recherches de provenance. Or, la composition élémentaire de la surface des blocs a pu être modifiée par les conditions d’enfouissement dans les sédiments archéologiques. C’est pourquoi une étude taphonomique des altérations à la surface des blocs de matières colorantes est nécessaire avant d’utiliser les méthodes d’analyse non-destructives en routine. Le stagiaire aura la tâche d’analyser la surface, la face après abrasion de la couche superficielle et des sections polies de blocs de matières colorantes. Ces blocs proviendront de trois sites archéologiques : l’Abri Pataud et le Fourneau du diable en Dordogne, et la Grotte Bouyssonie en Corrèze. Les méthodes utilisées seront la pétrographie, le MEB-EDS et plus ponctuellement le PIXE et la LA-ICP-MS. Le stagiaire devra se déplacer à Grenoble, à Paris, et aux Eyzies-de-Tayac.

Plus d’informations :
[Télécharger l'annonce - PDF 95 Ko]