Stage Master : Optimisation par étude électrochimique et physico-chimique d’inhibiteurs de corrosion innovants appliqués en conditions atmosphériques sur les alliages cuivreux (Saclay)

Logo LAPA NIMBE

L’enjeu crucial dans la protection des métaux du patrimoine exposés à la corrosion atmosphérique est le développement de traitements efficaces et facilement applicable sur site. L’objectif de ce stage est l’évaluation des performances d’inhibiteurs innovants grâce à la caractérisation par voies électrochimique et physico-chimique qui conduit à une meilleure compréhension des mécanismes de protection de métaux du patrimoine corrodés. L’étude sera basée sur deux types d’échantillons : coupons de Cu vieillis artificiellement (vieillissement en bain chimique) pour simuler une couche atmosphérique ; coupons corrodés de cuivre de toiture (~100 ans). Les traitements abordés sont : solutions à base de carboxylates ; sol-gel dopés en carboxylates ; cire et BTA afin de comparer avec des traitements déjà appliqués dans le domaine. L’épaisseur des couches rend les conditions d’analyses complexes aussi il est important d'optimiser par voie électrochimique les paramètres de travail pour les méthodes ciblées: tracé de courbes de polarisation pour déterminer les conditions de passivation et de réduction des composés oxydés présents ; spectroscopie d’impédance pour le comportement électrochimique en dynamique des systèmes. Les échantillons seront ensuite caractérisés en surface et sur coupe transversale afin de comprendre les interactions couches/traitements (échelle micro : μraman, MEB-EDS). L’objectif est d’affiner la compréhension des mécanismes de la protection dans un premier temps en laboratoire, pour à terme l’adapter à une utilisation de terrain (cellule in-situ) dans un projet à suivre.

Plus d’informations :
[Site web Région Ile de France]