Stage Master : Encapsulation de chaînes carboxylates dans des émulsions multiples pour la protection de métaux anciens (Saclay)

Logo LAPA NIMBE

Dans le cadre de la protection des métaux du patrimoine, la recherche de solutions efficaces et durables pour lutter contre la corrosion atmosphérique, en extérieur ou en contexte muséal, est un enjeu de première importance. Une approche étudiée dans ce projet se base sur un dépôt en profondeur dans les couches poreuses de produits de corrosion (CPC) de composés organiques complexants hydrophobes grâce à l’encapsulation. En effet, les inhibiteurs de corrosion doivent respecter des critères d’esthétique et de réversibilité, tout en étant peu coûteux, simples d’application et non toxiques. L’encapsulation sera mise en oeuvre à l’aide d’émulsions multiples utilisés comme réservoir de carboxylates, et qui se déstabilisent par abaissement de pH ou réduction de la force ionique. Le principe est d’encapsuler du décanoate de sodium dans le coeur aqueux des émulsions, d’infiltrer les émulsions (à base d’une huile biocompatible, le Miglyol812) dans la couche poreuse et de déstabiliser les émulsions au contact des CPC pour relarguer le décanoate de sodium. L’objectif attendu est une meilleure compréhension des mécanismes d’encapsulation dans les émulsions et une quantification du relargage du décanoate de sodium et de ses échelles de temps après dialyse de l’émulsion vis-à-vis d’une solution aqueuse d’osmolarité contrôlée. Une fois les paramètres optimisés, les expériences seront conduites sur des CPC d’objets archéologiques ferreux.

Plus d’informations :
[Site web Région Ile de France]