Stage Master : Datation par les méthodes argon-argon et résonnance paramagnétique électronique des terrasses fluviatiles pléistocènes du site de Kalinga et de la Cagayan valley (Philippines) (Paris)

Logo HNHP

La vallée de la Cagayan aux Philippines est riche d’un patrimoine archéologique documentant toute la chronologie des colonisations préhistoriques successives de l’archipel par l’Homme (du Paléolithique inférieur au Néolithique) et ce dès 709ka sur le site de Kalinga. Le replacement du site dans son contexte chronologique et environnemental est l’objet du présent stage de Master 2. Il s’agit de : Dater par la méthode 40Ar/39Ar les évènements volcaniques contemporains de la mise en place des dépôts alluviaux de la vallée, source des matériaux utilisés par les préhistoriques ; Dater par la méthode ESR les déformations des sédiments fluviatiles, contenant les témoins de ce peuplement ancien, liées à l’orogénèse de la Cordillera Centrale à l’ouest et de la Sierra Madre à l’est. Ceci permettra de caler chronologiquement l’occupation de la vallée par l’Homme au cours du Pléistocène moyen. Cette approche régionale de l’occupation de la vallée de la Cagayan permettra de mieux connaître et comprendre le peuplement ancien de l’Asie du Sud-Est insulaire, à ce jour uniquement documenté par trois sites archéologiques, dont celui de Kalinga.

Plus d’informations :
[Site web Région Ile de France]