Stage Master : Etude de la tenue des traitements de protection organiques pour les oeuvres en cuivre exposées en extérieur par approche physico-chimique multi-échelle (Saclay)

Logo LAPA NIMBE

La mise au point de traitements de protection pour les objets historiques cuivreux représente un important défi dans le contexte des sciences du patrimoine.
Bien qu’elles soient nombreuses les études des traitements de protection pour des applications industrielles, ne sont pas adaptées à la compréhension et au développement des stratégies de protection pour les métaux du patrimoine. En effet ces dernières présentent des caractéristiques spécifiques dues à une exposition en extérieur pendant plusieurs décennies avec formation d’une couche de produits de corrosion. Cette couche confère à l’objet son aspect actuel et, dans la majorité des cas, elle doit être préservée pour son intérêt historique et esthétique. La couche de produits de corrosion est ainsi le matériau qui interagit avec l’environnement et avec le traitement de protection appliqué. Il est alors primordial dans ce contexte d’étudier le substrat métallique présentant une couche ancienne déjà formée.
De plus, pour des raisons de santé des opérateurs mais également de coûts sur le long terme, la durabilité du traitement et l’atoxicité des produits, sont des paramètres que les conservateurs prennent en compte pour le choix des composés organiques et du protocole de protection.
Le présent projet de stage a pour but l’étude à moyen-terme des caractéristiques physico-chimiques d’une plaque de toiture en cuivre historique corrodée et traitée avec différents composés organiques pour comprendre la tenue du traitement.

Plus d’informations :
[Télécharger l'annonce - PDF 680 Ko]