Thèse de Fabien Salmon, jeudi 28 mars 2019, Pessac

Sujet Simulation aéro-thermo-mécanique des effets du feu sur les parois d'un milieu confiné. Application à l'étude des thermo-altérations de la grotte Chauvet-Pont d'Arc
Date jeudi 28 mars 2019 à 14h30
Lieu Amphithéâtre 3 du bâtiment A de l’ENSCBP (Pessac)

Résumé
La grotte Chauvet-Pont d'Arc (Ardèche, France) renferme des œuvres paléolithiques parmi les plus anciennes découvertes. L'art pariétal de cette cavité est de plus accompagné par des traces de chauffe sur les parois. Ces marques résultent de feux d'une intensité unique absents des autres grottes ornées. Les archéologues s'interrogent ainsi sur la ou les fonctions de tels feux situés pour certains dans une zone très étroite, la Galerie des Mégacéros. La première étape dans la compréhension de ces feux est leur caractérisation. Pour des raisons de conservation, la simulation numérique est le seul outil permettant la réalisation de scénarios de feux dans la géométrie de la grotte. Basée sur des expérimentations dans une ancienne carrière, une modélisation numérique est donc élaborée. Puis, à partir des marques observables aujourd'hui sur les parois, cette modélisation détermine les scénarios possibles.

Mot-clefs
grottes ornées, Chauvet-Pont d'Arc, ombustion, feu, dépôt de suie, simulation numérique, CFD, OpenFOAM, thermo-mécanique, écaillage, Rubéfaction, Cast3m

[Télécharger l'invitation - PDF635.99 Ko]