Thèse de Julien Flament, lundi 4 décembre 2017, Orléans

Sujet Les métallurgies associées de la fin du XIIIe siècle au XVe siècle : l'argent, les cuivres et le plomb à Castel-Minier (Ariège, France)
Date lundi 4 décembre 2017 à 14h
Lieu Centre International Universitaire pour la Recherche de l'Université d'Orléans (Hôtel Dupanloup)

Résumé
Les Pyrénées centrales font l’objet, depuis plusieurs décennies, de recherches pluridisciplinaires consacrées aux exploitations minières et métallurgiques médiévales. Dans l’ancienne vicomté de Couserans, les fouilles archéologiques ont permis de mettre au jour le site de Castel-Minier qui s’avère être un témoin majeur des activités d’extraction des minerais et des métaux entre la fin du XIIIe siècle et le XVe siècle. Le mobilier archéologique mis au jour a permis de mettre en évidence la vocation polymétallique de l’atelier qui se caractérise par la pratique de plusieurs métallurgies qui concernent l’argent, le cuivre et ses alliages et le plomb. Notre travail a pour objectifs d’une part, d’identifier la nature et l’origine des ressources minérales qui approvisionnent le site et d’autre part, de comprendre l’organisation fonctionnelle des différents espaces de travail à travers la restitution des chaînes opératoires.
Nos recherches sont conduites dans une perspective pluridisciplinaire qui associe l’étude des sources écrites et iconographiques, les résultats des fouilles archéologiques mais également les données issues des analyses achéométriques du mobilier. Les résultats obtenus mettent en évidence, outre la transformation de la galène argentifère pour en extraire l’argent, une production de plomb désargenté, de cuivre non allié et de bronze au plomb antimonié, ou caldarium. Chaque chaîne opératoire fait l’objet d’une étude détaillée où sont discutées les pratiques techniques mais également les formes et les qualités des productions. L’association de plusieurs activités métallurgiques dans les ateliers de Castel-Minier est l’occasion d’aborder la question de la polyvalence et de l’expertise des ouvriers mais également de discuter leur capacité d’adaptation suivant les opportunités minières et les attentes du marché des métaux.

[Télécharger l'annonce - PDF3.05 Mo]