Thèse de Benjamin Gehres, vendredi 22 avril 2016, Rennes

Sujet Connaissances des sociétés insulaires armoricaines par l’étude archéométrique du mobilier céramique. Les réseaux d’échanges îles-continent : évolution du Néolithique à la période gallo-romaine
Date vendredi 22 avril à 14h00
Lieu Université Rennes 2, Bâtiment Présidence, 7e étage, Salle des Thèses

Résumé
Cette thèse propose d'appréhender l'évolution des productions céramiques et des échanges entre les îles et le continent depuis le Néolithique jusqu’à l’époque gallo-romaine. Au travers d'approches archéométriques du mobilier céramique, nous interrogeons le rôle des îles bretonnes dans le développement de réseaux de communication et de circulation des hommes et des produits. Ainsi, en déterminant le caractère local ou exogène d'une production, il est possible de cerner le degré d'ouverture ou de repli d'une occupation et son intégration dans les réseaux d'échanges. Pour cela, plusieurs méthodes d'analyse ont été mises en œuvre à différentes échelles, en relation avec les données typologiques des vases. Des observations macroscopiques, portant sur les traitements de surface ont été réalisées, tout comme des observations microscopiques en lames minces, qui permettront d'identifier le cortège minéralogique présent dans les terres et de déterminer l'origine géologique et géographique des poteries. L’étude des pâtes est complétée par des analyses MEB-EDS, D-RX et P-XRF. Enfin, une nouvelle approche méthodologique appliquée à la provenance des céramiques archéologiques a été développée : l’analyse par LA-ICP-MS des inclusions naturelles ou artificielles des terres cuites. Le cadre chronologique de cette étude, du Néolithique à l'époque gallo-romaine, permet de suivre l'évolution des caractéristiques des céramiques ainsi que leurs lieux d'approvisionnements et de productions. L'interprétation de ces analyses est remise en perspective dans une réflexion plus large sur le statut des sites insulaires : sont-ils des centres de production ou des occupations périphériques dépendantes de centres plus continentaux ?

Mot-clefs
Pétro-archéologie, céramique, LA-ICP-MS, échanges, îles, Bretagne, Néolithique, Campaniforme, âge du Bronze, âge du Fer, Antiquité

Voir le profil de Benjamin Gehres sur [Academia] [ResearchGate]