Ingénieur responsable du pôle "microbiologie" du LRMH

Missions et activités principales

Le responsable du pôle « microbiologie » du LRMH doit organiser les activités de son équipe afin de répondre à 3 ensembles de missions complémentaires développées ci-dessous :

Missions de service : Répondre aux demandes d’expertise

Le responsable du pôle « microbiologie » doit veiller à garantir la qualité des réponses scientifiques et techniques aux demandes d’expertise dans le cadre du CST en :

- dialoguant avec les demandeurs afin d’affiner la définition de l’objet de l’étude,
- évaluant la capacité de réponse de son équipe sous différents aspects (charge de travail, financement, délais, etc.),
- s’assurant de la bonne gestion administrative et du suivi des dossiers,
- donnant priorité aux études s’intégrant dans des axes de recherche en cours ou à venir,
- assistant les partenaires pour les orienter vers des prestataires extérieurs le cas échéant.

Le pôle microbiologie répond également à des demandes en interne et des demandes émanant de la direction des musées de France.

Missions de recherche : Mener des travaux de recherche en microbiologie

Le responsable du pôle « microbiologie » doit concevoir ou participer à la conception, de programmes de recherche annuels ou pluriannuels en adéquation avec des problématiques de conservation identifiées sur le terrain. Dans ce cadre, il doit être en mesure de définir les choix méthodologiques appropriées (expérimentation, enquête, etc.) en tenant compte des contraintes (techniques, financières, humaines, de délais) et des différents partenariats nationaux et internationaux.

Missions de communication : Participer à la diffusion de la connaissance

Le responsable du pôle "microbiologie" diffuse et valorise les résultats des travaux du pôle "microbiologie" sous forme de publications scientifiques, d’articles de vulgarisation, de présentations lors de colloques, etc.

Il participe à l’encadrement et à la formation de personnels scientifiques et techniques (doctorants, stagiaires, étudiants). Il participe à des programmes d’enseignement sur le patrimoine (Ecole de Chaillot, INP, autres) et de formation continue pour les acteurs du patrimoine (responsables institutionnels, praticiens).

Compétences principales mises en œuvre
- Niveau d’excellence en microbiologie.
- Connaissance des organisations publiques et ministérielles, en matière de recherche.
- Connaissance générale de la recherche en conservation du patrimoine.
- Compétence dans la gestion de programmes de recherche.

Compétences principales mises en œuvre
- Niveau d’excellence en microbiologie.
- Connaissance des organisations publiques et ministérielles, en matière de recherche.
- Connaissance générale de la recherche en conservation du patrimoine.

Voir aussi Document associé

Candidature
LRMH
29, rue de Paris
77420 Champs sur Marne
A l’attention d’Isabelle Pallot-Frossard, directeur

Contact
Isabelle Pallot-Frossard (Directeur du LRMH) 01 60 37 77 80