Post-Doc : Préhistoire et géoarchéologie (Bordeaux)

 

Logo PACEALes tracés digitaux structurés se rencontrent dans les grottes depuis le Paléolithique moyen jusqu’à la Protohistoire. Les tracés digitaux ne sont possibles que sur des types particuliers de surfaces qui doivent être de texture plastique. Une approche géologique doit être menée sur les parois et les sols des grottes pour mieux comprendre les conditions naturelles offertes permettant ce type d’expression. Leurs formes stéréotypées à travers les époques posent la question de leur interprétation : s’agit-il d’un simple mode d’expression, sont-ils potentiellement porteurs d’une dimension symbolique ? Certains d’entre eux peuvent sembler spontanés puisqu’aucun outil n’est nécessaire. Cependant, une compréhension plus approfondie des conventions dans leur exécution et l’établissement de cadres communs pourraient permettre d’aborder les questions concernant leur récurrence et leur signification. Il s’agira de : réaliser un bilan bibliographique des sites comprenant des tracés digitaux, étudier la répartition spatiale des faciès favorables à la réalisation des tracés digitaux ; caractériser par approche multiscalaire par observations et analyses bio-physico-chimiques.

Plus d’informations :
[Télécharger l'annonce - PDF 700 Ko]