Journées d’études : Bois et architecture - 2

Logo Bois et architecture 2022

Bois et architecture dans la Protohistoire et l’Antiquité
Approvisionnement en bois, activités agro-pastorales et couvert forestier
Journées d’études, Paris-Créteil
7-8 avril 2022
Appel à contributions

Les premières journées d’études toulousaines « Bois et architecture » d’avril 2018 se proposaient de confronter les différentes façons d’appréhender le rôle structurel du bois dans le bâti durant la Protohistoire et l’Antiquité, sur une large période et une vaste zone couvrant le Monde égéen, l’Italie et l’Europe occidentale (Gaule, Espagne…).
Pour cette deuxième manifestation « Bois et architecture », la ressource en bois retiendra plus particulièrement l’attention. L’activité des sociétés anciennes est étroitement dépendante de l’accès au bois, sous la forme de matériau comme de combustible. La particularité de cette ressource est d’être renouvelable ; toutefois la régénération forestière, avec ou sans intervention humaine, et les changements associés, sont difficiles à apprécier et imposent de s’interroger sur les modalités de gestion des forêts par les sociétés protohistoriques et antiques. La complexité de ces phénomènes, dont l’étude se situe à l’interface entre sciences humaines et sociales, et sciences de l’environnement, en fait des objets d’étude peu exploités malgré leur caractère central dans la connaissance des sociétés passées.
L’objectif de ces journées d’études est de proposer une réflexion méthodologique, visant à une approche critique des données paléobotaniques (palynologie et anthracologie notamment) et des sources historiques (sources écrites, archéologiques et iconographiques). Autrement dit, il s’agit de s’interroger sur la nature des sources à notre disposition pour étudier le couvert forestier et son exploitation d’une part, et sur la manière d’interpréter ces sources d’autre part. Il s’agit également de mettre en évidence les limites et les biais de chaque méthode ainsi que l’apport de la confrontation des sources. Dans ce but, trois thématiques ont d’ores et déjà été retenues pour :
- Appréhender les relations entre approvisionnement en bois et couvert forestier (axe 1). Choix des essences, proportions et modalités, pratiques d’abattage, conditions et modalités de transport.
- Déterminer les relations entre les activités agro pastorales et le couvert forestier (axe 2). L’exploitation des forêts est une activité agricole à part entière dont les modalités demandent à être caractérisées. Le lien avec l’élevage doit également être discuté.
- Reconstituer l’évolution du couvert forestier en Méditerranée (axe 3). Approche critique de l’état de la question. Un état des données actuellement à disposition, à l’échelle d’un site, d’une région, peut offrir une meilleure prise à l’analyse.

Plus d’informations :
[Télécharger l’appel à communication - PDF 520 Ko]