Offre de thèse : Caractérisations multiphysiques et modélisations multi-échelles pour évaluer les processus d’endommagement des matériaux poreux du patrimoine bâti dus aux sels (Cergy)

Logo L2MGC

L’altération par les sels solubles est considérée comme un des phénomènes majeurs de dégradation du patrimoine bâti à travers le monde. Les cristallisations/dissolutions des sels jouent un rôle majeur dans l’endommagement des matériaux du patrimoine bâti. Une des théories largement reconnues s’intéresse à la croissance des cristaux de sels dans les pores qui peut induire une pression de cristallisation développant des contraintes considérables dans les parois des pores. Malgré les nombreux travaux existants, théoriques et/ou expérimentaux, menés pour la compréhension des mécanismes d’endommagement par les sels, la prédiction de leur impact sur la durabilité des matériaux poreux demeure un véritable challenge scientifique.
MAP4D vise d’une part, à améliorer les connaissances des micro-mécanismes d’endommagement au sein des matériaux poreux du patrimoine bâti et d’autre part, à développer des modèles prédictifs des impacts des sels sur les propriétés de durabilité des matériaux en fonction des conditions environnementales et des propriétés propres des sels et des milieux poreux en question. MAP4D propose de mettre en oeuvre des observations et des mesures physiques et physico-chimiques aux très petites échelles i.e. celles des pores et des interfaces entre les différentes phases solides et fluides des milieux poreux en jeu dans le patrimoine bâti. La méthodologie originale est multi-échelle et combine des caractérisations et des mesures 2D et 3D in situ durant les processus d’altération ainsi que des modélisations numériques 3D permettant d’interpréter les résultats à différentes échelles.

Plus d’informations :
[Télécharger l'annonce - PDF 140 Ko]