Offre de thèse : L'orge dans les systèmes agraires du Nord-Ouest méditerranéen du Néolithique au présent : évolution, diversité, pratiques et usages (Montpellier)

Logo ISEM

La domestication des plantes et des animaux marque une transition majeure dans l'histoire de l'humanité et constitue un élément clé du développement des sociétés modernes. Les variétés domestiques locales et traditionnelles sont le résultat de millénaires de sélection par les agriculteurs. L'orge, domestiquée au Proche-Orient, joue un rôle central dans les systèmes agricoles du Nord-Ouest du bassin méditerranéen, depuis les tous débuts de l'agriculture dans la région (7000 BP), en dépit des changements techniques, socio-économiques et environnementaux. Deux questions principales seront abordées : comment l'orge a-t-elle évolué au fil du temps ? Quelles transformations socio-économiques, culturelles et environnementales ont influencé cette agrobiodiversité, et comment ?
L'évolution morphologique de cette espèce sera quantifiée à l'aide des outils de la morphométrie géométrique appliqués aux grains. La place de l'orge dans les systèmes agraires et les pratiques de culture qui lui ont été appliquées seront appréhendées à partir de l'analyse d'une base de données carpologiques (plantes cultivées et adventices des cultures) constituée dans le cadre du programme ERC DEMETER. Le travail sera centré sur le nord-ouest du bassin méditerranéen (Catalogne et sud de la France).
Les données morphométriques seront confrontées à une série d'approches telles que l'archéologie, la modélisation climatique, le SIG et les bases de données. La mise en œuvre de cette étude sera basée sur l'étude d'un grand nombre de sites archéologiques et de spécimens. A terme, le candidat devra pouvoir proposer une synthèse régionale des résultats obtenus.

Plus d’informations :
https://bit.ly/3eptK4m