Offre de thèse : Imagerie multiméthodes des sites de briquetage pré et protohistoriques : de l’échelle inframétrique à celle du paysage (La Rochelle)

Logo LIENSs

Les sites de production de sel par bouillage de saumure (limités aux périodes pré et protohistoriques en domaine littoral, étendu jusqu’à des périodes plus tardives pour les sources salées) sont des objets aux caractéristiques physico-chimiques très particulières (présence de sel, présence de minéraux magnétiques et aimantation produite par la chauffe de matériaux). De ce fait ils constituent des cas d’école pour des études par imagerie géophysique. L’enjeu de leur étude par les méthodes d’imagerie géophysique est d’obtenir une information la plus précise possible, en termes de géométrie et de nature des objets localisés sous la surface du sol, de manière non invasive, tout en déterminant le contexte environnemental de leur implantation. Cela passe parla mise au point de nouveaux protocoles de prospection fondés sur une approche multi-méthodes et multi-échelles. Quelles sont les outils d’imagerie les plus propices et les protocoles les plus performants pour localiser sur de larges surfaces des éléments d’un site de production de sel en un temps de prospection raisonnable ? Comment le croisement des méthodes et l’accroissement de la résolution spatiale de l’information acquise sur des zones de faible extension spatiale permet de préciser au mieux la morphologie et la nature des objets, une fois localisé par les prospections réalisées à plus basse résolution ?

Plus d’informations :
[Télécharger l'annonce - PDF 300 Ko]