Offre de thèse : Notre-Dame et monuments historiques : tracer leur contribution actuelle et passée à la pollution au plomb de l’environnement parisien (Paris)

Logo LSCE

Cette thèse a pour ambition de produire une étude originale de la contribution des Monuments Historiques (MH), notamment Notre-Dame de Paris, à la contamination globale en plomb de l’environnement parisien. Le projet contribuera plus généralement à travailler sur les multiples sources de pollution au plomb dans l’espace parisien par traçage isotopique. En effet, l’incendie de la couverture et de la flèche de Notre-Dame de Paris a mis en exergue la question de la pollution engendrée par le plomb utilisé massivement dans la construction des Monuments Historiques (MH) depuis le Moyen Âge. Nos précédents travaux ont permis de démontrer la capacité de l’outil isotopique à discriminer ces différentes sources de plomb et la contribution respective des sources majeures à la contamination de la Seine sur le dernier siècle. La thèse permettra d’établir la signature chimique de chaque site MH, pour tendre vers une rétrospective historique des impacts du plomb des MH, en s’appuyant sur des archives naturelles de la contamination environnementale et sur les connaissances acquises sur le bassin de la Seine, notamment sur les trajectoires historiques du plomb (usages, importation, recyclage …). In fine, cette thèse contribuera à définir des lignes conductrices pour les travaux de restauration impliquant du plomb.

Plus d’informations :
[Télécharger l'annonce - PDF643.63 Ko]