Offre de thèse : Paysages et temporalités des sites ornés de montagne. Apports de l’approche archéo-géomorphologique (Chambéry)

Logo EDYTEM

Ce sujet de thèse s’inscrit dans les actions de recherche de PATRIMALP (Cross Disciplinary Program, IDEX, Université Grenoble Alpes) qui regroupe sept laboratoires travaillant sur des objets patrimoniaux dans une volonté de renforcer les dynamiques interdisciplinaires à l’échelle régionale.
Un des axes de recherche de PATRIMALP est l’étude des sites à peintures rupestres alpins avec une attention particulière sur la compréhension de leur insertion dans leur environnement physique et sur la définition de leurs temporalités en lien avec les fréquentations humaines. Dans ce cadre, leur étude vise à interroger leur conservation et à préciser leur contexte chrono-culturel encore très incertain (Ve – IIIe millénaire BC). L’approche intégrée et intégrative apparaît comme le bon vecteur d’analyse de ces sites en associant étude iconographique, archéologique, archéo-géomorphologique et caractérisation physicochimique des matières colorantes. Cette incertitude chrono-culturelle n’est pas inhérente aux seules Alpes, elle concerne un grand nombre d’espaces de montagne ayant été englacés lors des épisodes froids du Pléistocène voire de récurrences plus tardives.
Afin de mieux appréhender les temporalités de fréquentation et d’ornementation des sites d’altitude, il est indispensable de connaître l’évolution morphologique du site et de son environnement immédiat et de pouvoir les caler chronologiquement en relation avec les événements géologiques et géomorphologiques régionaux. La construction de ce canevas chrono-morphologique, par l’approche géomorphologique, permet de mieux cerner les périodes et conditions de fréquentations de ces sites par les communautés humaines passées.

Contacts
jean-jacques.delannoy@univ-smb.fr / emilie.chalmin@univsmb.fr

[Télécharger l'offre - PDF1.52 Mo]