Sujet de thèse Riksmuseum—IPANEMA—Université d'Amsterdam

Le Rijksmuseum à Amsterdam est le musée national des Pays-Bas ; il accueille environ deux millions de visiteurs par an. Couvrant une époque allant du Moyen Âge jusqu'au 20e siècle, ses collections présentent des oeuvres d'art et des objets d'origine néerlandaise. En avril 2013, le musée a rouvert ses portes au public après une période de travaux et de rénovation. Les travaux ont porté sur le bâtiment lui-même et l’aménagement intérieur ; la muséographie a été repensée. Le musée propose désormais de riches expositions et de nombreux événements, de même que des services adaptés à des visiteurs de tout âge. IPANEMA est la plateforme de recherche matériaux anciens du CNRS et du ministère de la Culture et de la Communication localisée sur le plateau de Saclay. IPANEMA est un laboratoire de développement de méthodes avancées de caractérisation de matériaux de l’archéologie, des paléo-environnements, de la paléontologie et du patrimoine culturel, et d’accompagnement de recherches synchrotron avec des utilisateurs externes hébergés sur la plateforme.

Poste ouvert à la candidature :
Nouvelles méthodologies analytiques pour l'étude de produits d’altération dans des peintures à l'huile

Le Rijksmuseum Amsterdam, Pays-Bas (www.rijksmuseum.nl), propose en collaboration avec IPANEMA (http://ipanema.cnrs.fr) au synchrotron SOLEIL et l’Université d’Amsterdam un sujet de thèse en chimie / physique et sciences de la conservation. Le travail à mener aura pour but le développement de méthodologies analytiques avancées pour des mécanismes complexes de dégradation de peintures à une échelle submicrométrique. Le doctorant travaillera à 50% au Rijksmuseum (Ateliergebouw, Amsterdam), et à 50% dans les laboratoires d'IPANEMA au synchrotron SOLEIL (plateau de Saclay).

Descriptif du poste
L'axe de recherche principal du projet portera sur les enjeux fondamentaux rencontrés en matière de
conservation des collections de peinture du Rijksmuseum. Il s'agira notamment d’étudier les phénomènes de dégradation liés à des interactions entre liants et pigments, telles que la formation de savons de plomb ou la dégradation du pigment bleu outremer. La meilleure compréhension de ces processus de dégradation est essentielle pour mettre en place les stratégies de conservation préventive les plus adaptées (modalités de mise en exposition des oeuvres, leur conservation en zones de réserve). Le projet de doctorat vise à développer de nouvelles méthodologies analytiques offrant de nouvelles perspectives d’analyse de micro-échantillons de peinture. Le doctorant concevra de nouvelles approches basées sur l’utilisation des faisceaux synchrotron (spectroscopie et imagerie UV/visible, analyses tomographiques), lasers (nano-infrarouge) et lasers à électrons libres et en exploitera les limites pour caractériser à micro- et nano-échelle la structure de produits d’altération au sein de couches de picturales d’oeuvres des collections du Rijksmuseum.

Conditions
Le candidat doit posséder un diplôme de Master en chimie, science des matériaux, optique ou physique. Il/elle doit porter un fort intérêt à l’application d’approches scientifiques au domaine des sciences du patrimoine et savoir travailler au sein d’une équipe interdisciplinaire. Par ailleurs, le candidat sera amené à voyager fréquemment et à habiter en alternance en France et aux Pays-Bas.
Modalités d'embauche
Les modalités d’embauche sont indiquées sur le site du Rijksmuseum :
https://www.rijksmuseum.nl/nl/Promovendus-oil-paintings

Contact
Pour obtenir de plus amples informations sur ce poste, merci de contacter Katrien Keune, chercheur scientifique, tél. : +31 (0)20-6747268.
Toute question concernant la procédure de candidature devra être destinée à Lieke Boers, P&O Department, tél. : +31 (0)20-6747304.

Candidature
Merci d'envoyer votre dossier complet rédigé en anglais (lettre de motivation, CV, liste des publications) par email et avec le nom du poste en anglais (PhD in analytical methodology development for the study of oil paintings) en objet à l’adresse suivante : vacatures@rijksmuseum.nl.
Date limite d'envoi : 20 décembre 2015