Logo UMR5805 EPOC

Les amplitudes de recul des traits de côte aquitains, très marquées sur les dernières décennies, pointent un lien direct avec la dynamique climatique et océanique de l’hémisphère nord et nécessitent de raffiner les modèles conceptuels de fonctionnements hydro-morpho-sédimentaires jusqu’alors utilisés sur les marges. De meilleures connaissances sur les contextes d’évolution climatique de ces secteurs sont en effet nécessaires au-delà du jeu limité des données issues des mesures instrumentales. La profondeur temporelle nécessaire pour ces reconstitutions doit couvrir à minima plusieurs siècles voire millénaires pour permettre de s’éloigner des périodes les plus impactées par les changements de l’Anthropocène. Cette investigation historique est aussi un moyen d’étoffer les connaissances sur les gammes et modes de variabilité des paramètres océaniques dans des contextes climatiques contrastés. Le projet de thèse proposé ambitionne de retracer l’historique détaillé d’évolution des paramètres hydroclimatiques de la marge aquitaine sur la base de l’étude des séries de remplissages sédimentaires holocènes des paléovallées creusées sur la zone néritique. Ces séries à fort taux d’accumulation permettent d’envisager une résolution d’étude infra-décennale à décennale, qui s’approche du pas des observations modernes.

Plus d’informations :
[Site web ADUM]