Reconstitution paléogéographique et prospection archéologique par approches géophysiques en zone littorale

Intitulé complet Reconstitution paléogéographique et prospection archéologique en zone littorale par approches géophysiques multi-méthodes et multi-échelles

Sujet (partiel) Connaitre les variations des proxies climatiques au cours des derniers millénaires apparaît fondamental pour contraindre les modèles prédictifs d'évolution de notre environnement. Il s'agit d'une période charnière, tant du point de vue de l'évolution des sociétés humaines que des transformations que subit l'environnement dans lequel elles vivent. En effet, le réchauffement climatique de la dernière déglaciation a engendré une remontée rapide du niveau des mers, produisant un recul du trait de côte. Ensuite, le ralentissement de la remontée du niveau des mers associé à l'augmentation de la sédimentation ont abouti au comblement progressif des vallées incisées lors de la dernière glaciation et à l'avancée du trait de côte. Certains marais littoraux ainsi formés ont pu enregistrer avec une extrême précision les changements de leur environnement. Ceci est particulièrement vrai pour de petits marais « satellites » caractérisés par la faible superficie de leur bassin versant et leur position abritée. Ils sont en partie protégés du ravinement tidal et du ravinement par les houles et, dans une moindre mesure, des événements climatiques extrêmes, limitant le risque de lacunes sédimentaires et donc de perte d'informations. Ces marais constituent donc des milieux de premier choix pour réaliser des carottages à des fins paléo-environnementales. Toutefois, compte-tenu de la complexité potentielle de ces zones de dépôt, il apparait indispensable de déterminer leur géométrie tridimensionnelle avant de carotter en vue d'une étude paléo-environnementale complète. Le coût élevé (plusieurs dizaines de k€) et le temps nécessaire (plusieurs années) pour une telle étude multi-proxies justifient pleinement l'intérêt qui doit être porté à cette phase d'exploration géophysique préliminaire.
Plus d'information ...

ContactVivien Mathé