Offre de thèse : Variabilité climatique rapide, pergélisol et peuplements paléolithiques : une approche interdisciplinaire des séquences loess-paléosols du Canal Seine Nord Europe (Meudon)

Logo Laboratoire de Geographie Physique

Les séquences loessiques de la dernière période glaciaire (Weichselien) représentent des archives continentales idéales pour aborder les problématiques de l'enregistrement de la variabilité climatique millénaire, de la dynamique du paléo-pergélisol et des relations Homme-environnement à l'échelle de l'Ouest européen. Dans ce contexte, le projet du Canal Seine-Nord-Europe (CSNE) fournit une opportunité unique d'accéder, sur la longue distance, à une information stratigraphique et paléoenvironnementale remarquable pour la France septentrionale. Le projet de doctorat PALEOLOESS doit permettre de lever un certain nombre de verrous, notamment géochronologique, en développant à grande échelle l'approche de datation 14C sur granules de calcite récemment mise au point sur la séquence de référence de Nussloch (Allemagne). Des développements sont aussi prévus dans les domaines de la géochimie isotopique sur bio-calcite (δ18O et δ13C) et du magnétisme environnemental (anisotropie & directions de vent). Ce projet, qui sera mené au sein d'une équipe pluridisciplinaire et inter-institut, devrait déboucher sur des résultats fondamentaux concernant le calage de la réponse des environnements loessiques aux variations climatiques millénaires, la dynamique du paléo-pergélisol et la chronologie des phases d'expansion-contraction des populations paléolithiques en relation avec les variations de la biomasse et du climat. Il comporte enfin un volet « préservation & valorisation du patrimoine géologique » ainsi que des actions de vulgarisation en direction du grand public qui seront menés en collaboration avec la S-CSNE.

Plus d’informations :
[Website CNRS]