Offre de thèse : Production et le commerce du fer au Levant Sud, des guerres Arabo-Byzantines à la fin des Croisades (Saclay)

Logo LAPA NIMBE

Depuis sa découverte, le fer prend une place décisive dans l'histoire des peuples et des nations. La guerre, l'agriculture, l'artisanat puis l'industrie se trouvent irrémédiablement liés à ce matériau pour lequel la domination et la possession deviennent des enjeux cruciaux. En dépit de ce constat, les recherches engagées sur le fer au Proche-Orient se sont jusqu'à présent restreintes à son introduction au cours de l'âge du Fer. Pour les périodes historiques, très peu a encore été entrepris à partir des données archéologiques, que ce soit dans une optique technologique ou dans une optique d'étude des réseaux commerciaux. Néanmoins, de nombreux historiens ont travaillé sur les commerces méditerranéens et byzantins. C'est pourquoi nous proposons la mise en place d'un travail de fond, cherchant à mettre en rapport les données textuelles, les données archéologiques et les analyses archéométriques pour reconstituer les réseaux commerciaux anciens. Le but sera de suivre l'évolution des approvisionnements et des relations entre producteurs, commerçants et pouvoirs politiques au Levant sud, à l'échelle locale, régionale et continentale depuis l'époque byzantine jusqu'à la fin de l'occupation chrétienne en Terre sainte. Quelle a été la part des productions européennes dans le développement économique du Levant Sud ? Quelles ont été les interactions économiques et commerciales entre Orient et Occident tout au long de ces 6 siècles de troubles militaires et diplomatiques ?

Plus d’informations :
https://bit.ly/2RNcb8a